La Terre en Héritage

Conférence de Jean-Marie Pelt

Président fondateur de l'Institut européen d'écologie à Metz, Président de la Fondation européenne de recherche sur l'éducation et l'écologie de la personne et de ses applications sociales, Jean-Marie Pelt est agrégé de pharmacie, spécialiste de botanique et d'écologie. Il a été professeur de biologie végétale et de cryptogamie (étude des plantes pluricellulaires qui n'ont ni fleur, ni fruit, ni graine) à la Faculté de Pharmacie de Nancy jusqu'en 1978, puis a enseigné la botanique végétale à la Faculté des Sciences de l'Université de Metz. Il s'est intéressé particulièrement aux pharmacopées traditionnelles découvertes lors de ses nombreuses missions à l'étranger, en Afghanistan, au Togo, au Maroc, en Côte-d'Ivoire etc. Il est Ambassadeur bénévole de l'Environnement de l'Union européenne.

Ecrivain, Jean-Marie Pelt est l'auteur d'une cinquantaine (!) d'ouvrages traitant du monde des plantes ou de l'écologie. Derniers en date Les voies du Bonheur (éd. de la Martinière, 2010) et L'Evolution vue par un Botaniste (éd. Fayard, 2011). Ses émissions pour la télévision et la radio l'ont fait connaitre et apprécié. Homme politique (il a e.a. longtemps été maire adjoint de la ville de Metz), il s'est toujours engagé avec véhémence dans les combats qu'il a menés tel celui qu'il livre contre les OGM.

Très sollicité pour toutes les questions relatives à l'environnement et à l'écologie - écologie urbaine, réchauffement climatique, biodiversité, alimentation et santé, OGM, plantes médicinales - Jean-Marie Pelt prône la mise en ouvre d'un véritable développement durable, une nouvelle alliance de l'Homme et d'une nature aujourd'hui menacée dans sa biodiversité. Ce faisant, il insiste sur les valeurs de solidarité, de sobriété, de diversité que sous-tend le développement durable afin de retrouver une société apaisée. Des valeurs «à mettre en ouvre et à inculquer aux jeunes d'aujourd'hui qui auront en charge la planète de demain».

Organisé par l'Amicale des Français à Luxembourg, l'Institut Français et l'Association Victor Hugo en collaboration avec le CCRN*.